Comment je suis devenu stratège


07 mai 2012  |  Mis en ligne à 10h29  |  Mathieu Bédard
À 17 ans, mon hémisphère gauche était atrophié. Je n’étais qu’une émotion. Je réagissais. Je racontais avec fierté que je ne voulais pas «penser ma vie», mais bien la «ressentir», que tout prenait son sens dans le sentiment.
 
Partager:  
avatar
Mathieu Bédard est associé et vice-président de la création chez l'agence Défi Marketing.
 

Cette pensée m’a fait faire de nombreuses conneries. Aucune vision ne dépassait l’aube du lendemain. Je ne vivais que l’instant présent, sans concession, ou presque.

Cette conviction, une tare issue indirectement de mon père, m’a coûté beaucoup, énormément même.

Probablement une grosse partie de ma vingtaine. Une tonne d’opportunités ratées. Un amour malsain voué à l’échec. Une association en affaires aussi toxique qu’inutile. De l’argent gaspillé. Bref, mon hémisphère droit m’a complètement floué. C’était ma faute.

À 40 ans, même si je demeure sanguin, souvent impulsif, je tends vers l’équilibre. Depuis plus d’une décennie j’ai lentement, graduellement, appris à réfléchir ma vie, à contrôler mes émotions pour en soutirer le meilleur.

Mon hémisphère gauche s’est développé. Mon meilleur ami, sans toujours en être conscient, m’a énormément aidé. Lui franchissait à son rythme un parcours inverse au mien.

De calibrer l’hémisphère gauche avec le droit m’a permis de devenir stratège en publicité.

Être stratège, c’est savoir mettre la table pour les idées folles, de manière à ce qu’elles restent stratégiques, pertinentes en regards aux objectifs de communication, qu’elles respectent les paramètres souvent complexes d’une marque et qu’elles contribuent à son essor.

La stratégie est à la création publicitaire ce qu’une bonne respiration profonde est au compulsif : elle donne du recul, elle permet d’être plus vrai, elle pave la voie à l’excellence. Et elle nous empêche de regretter des campagnes créatives mais à côté de la plaque.

Jamais je n’aurais pu franchir certains jalons de ma carrière si je n’avais pas peaufiné ma pensée stratégique, cet automatisme qui nous pousse sans trop le réaliser à passer une idée à travers le filtre de la cohérence. La semaine prochaine aura lieu l’ÉVÉNEMENT consacré à ce thème, un incontournable…

Vous le savez, les plogues sont rares sur mon espace. Mais le 9 mai prochain, je serai au Gala STRAT, organisé par l’Association des professionnels de la communication et du marketing (APCM), et je tenais à vous en parler.

Les plus grands stratèges seront récompensés lors de cette soirée pour leurs campagnes génératrices de résultats. Ce sera une grande inspiration de constater la qualité du travail fait ici.

Alors si la raison au service de la créativité vous allume, c’est un rendez-vous à ne pas manquer. Réservez votre place maintenant en cliquant ici. Et au plaisir de vous y croiser!

Voici les détails:
DATE : Mercredi 9 mai 2012
HEURE : 17 h 30 – Cocktail • 18 h 30 – Ouverture des portes
COÛT : Membres de l’APCM : 215$ • Non membres : 285 $
ENDROIT : Hyatt Regency Montréal/ Complexe Desjardins 255, rue Jeanne-Mance, Montréal

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*

Vous pouvez utiliser ces attributs et tags HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>