La vie d'avant de Line Beauchamp


16 mai 2012  |  Mis en ligne à 12h08  |  Modifié à 13h48  |  Michel Brûlé
J’ai entendu dire que Line Beauchamp avait eu droit à une entrevue complaisante à Tout le monde en parle.
 
Partager:  
avatar
Michel Brûlé est le PDG de la maison d'édition Les Intouchables, l’un des plus gros éditeurs au Québec.
 

Je ne peux pas vous le confirmer. Depuis que j’ai vu la chanteuse Chantal Pary se faire bouffer par les animateurs à la manière des chacals, je n’ai plus jamais regarder cette émission.

À TLMEP, qu’on devrait plutôt appeler Un dîner de cons, il y a toujours un con sur lequel tous les autres invités se jettent comme une meute, mais cette victime est rarement le vrai con de la soirée.

John James (c’est son vrai nom) Charest est sortie de ses deux ou trois prestations à cette émission en véritable héros! J’essaie de trouver, mais je ne vois pas de pire premier ministre dans toute l’histoire du Québec!

En ce qui concerne Line Beauchamp, il y a un recherchiste qui n’a pas fait son travail. Je suis naïf : oui, il a bien fait son travail en ne le faisant pas!

Il y a trois ans, le niveau du lac des Deux-Montagnes a été très bas. Plus vite que l’éclair, la ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, Line Beauchamp (eh oui, elle !), a octroyé un contrat de plusieurs centaines de millions sans appel d’offres pour faire creuser le lit du lac.

Croyez-le ou non, le niveau du lac s’est renfloué naturellement aussi tôt, mais malgré tout, les riverains ont dû supporter le bruit infernal des grues géantes, qui creusaient pour rien pendant deux ans.

La ministre et ses petits amis ont probablement dû prier pour que le niveau de l’eau finisse un jour par baisser, mais ce ne fut pas le cas.

Au lieu d’interrompre ces travaux inutiles, vous savez ce qu’ils ont fait? Ils ont allégué qu’il fallait poursuivre les travaux et ce, non pas pour continuer à creuser le lit du lac, mais bien pour creuser un nid de frais à esturgeons. Du n’importe quoi!

En appuyant sur le bouton panique (la baisse du niveau du lac devait priver 400 000 personnes d’eau potable) dans un premier temps et en jouant la corde sensible, «il faut protéger les poissons» dans un second temps, le gouvernement libéral a réussi à donner un contrat de plusieurs centaines de millions à un ami du régime.

Tout le monde se réjouit du succès des trains de banlieue? Vive le transport en commun et le covoiturage!

Qui est à l’origine de cette réussite? L’Agence métropolitaine de transport (AMT).Soit dit en passant, Richard Bergeron a été responsable des analyses stratégiques de l’AMT de 2000 à 2005.

Richard Bergeron est le chef du parti Projet Montréal. Vous me direz qu’on entend plus parler de Luc Ferrandez, le maire de l’arrondissement du Plateau Mont-Royal, qui voudrait réserver le Plateau aux seuls résidants du quartier! C’est comme si la France, qui accueille 80 millions de touristes par année, voulait cacher la tour Eiffel sous une tente.

Parce que, oui, le Plateau est une de nos plus belles attractions touristiques! Amir Khadir, qui a la cote, n’a jamais fait le procès de Ferrandez. Pourtant, il est le député provincial du Plateau.

On parlait de Deux-Montagnes. Eh bien, laissez-moi vous raconter une anecdote qui révèle une facette peu reluisante de l’AMT.

Il y a une gare à Laval-sur-le-Lac, qui est à environ 20 minutes de marche de celle de Grand-Moulin. Bien des gens de Deux-Montagnes traversaient l’estacade pour prendre le train à Laval où la passe mensuelle coûtent beaucoup moins chère.

Vous savez ce qu’ils ont fait? Eh bien, ils ont fermé la gare de Laval-sur-le-Lac. Richard Bergeron est-il le responsable de cette fermeture? Probablement pas, mais il a laissé son empreinte à l’AMT, tout comme il influence Montréal.

S’indigne-t-il du fait que les billets de contravention sont devenus un véritable business dans la métropole? Hélas, non. On veut de l’argent à n’importe quel prix.

C’est vrai pour le PLQ et Projet Montréal. Et si c’est vrai pour Projet Montréal, c’est vrai pour Québec solidaire, qui a la même base militante.
 
Welcome, visitor!

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*

Vous pouvez utiliser ces attributs et tags HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>