argent
La CAQ promet, les entreprises écopent


09 août 2012  |  Mis en ligne à 06h42  |  Modifié à 06h43  |  Gilles des Roberts
Cinq jours de congé parentaux aux travailleurs qui n’en ont pas et ce aux frais de l’employeur.
 
Partager:  
 

C’est la promesse électorale qu’a fait le chef de la Coalition avenir Québec rapporte le Canal Argent.

François Legault compte modifier la Loi sur les normes du travail afin de permettre à tous les Québécois de pouvoir prendre un répit payé à la  maison quand leurs enfants de moins de six ans sont malades.

C’est toutefois les employeurs qui auront la responsabilité financière de cette mesure qui coûterait aux entreprises 350 millions de dollars par année si elle est appliquée.

 
Welcome, visitor!

Et vous? Qu'en pensez-vous?

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*

Vous pouvez utiliser ces attributs et tags HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>